30 talibans tués dans une explosion lors d’un cours de fabrication de bombes

30 talibans tués dans une explosion lors d’un cours de fabrication de bombes

Au moins 30 militants talibans sont morts en Afghanistan après s’être fait exploser pendant un cours de fabrication de bombes.

L’agence de presse Khaama Press a déclaré que les combattants sont morts lorsque des engins explosifs improvisés (EEI) qu’ils apprenaient à construire ont explosé à l’intérieur d’une mosquée, citant un communiqué du 209e corps Shaheen de l’armée afghane.

L’explosion s’est produite samedi matin dans une mosquée du village de Qultaq dans le district de Dowlatabad de la province de Balkh.

Les combattants comprenaient six ressortissants étrangers.

Les corps des six étrangers n’ont pas pu être identifiés en raison de l’étendue des dégâts causés par l’explosion, a révélé le communiqué de l’armée.

Les militants s’étaient rassemblés pour apprendre les techniques de fabrication de bombes et d’IEDS auprès des six étrangers, qui auraient été considérés comme des experts en la matière.

La violence en Afghanistan a été incessante alors que les pourparlers de paix entre les talibans et les représentants du gouvernement qui sont en cours au Qatar depuis des mois sont au point mort.

Il y a également eu un pic à l’échelle nationale des attentats à la bombe, des assassinats ciblés et de la violence sur le champ de bataille.

La filiale locale du groupe État islamique a revendiqué la responsabilité de certaines des attaques, mais beaucoup ne sont pas revendiquées, le gouvernement rejetant la faute sur les talibans. Les insurgés ont nié la responsabilité de la plupart des attaques.

Dans l’est de la province de Ghazni, le porte-parole du gouverneur de la province, Wahidullah Jumazada, a déclaré qu’une frappe aérienne déclenchée lors des combats avec les talibans avait tué au moins 22 insurgés, y compris des combattants étrangers du groupe.