Des chercheurs révèlent ce qui pourrait être le premier symptôme du coronavirus

Des chercheurs révèlent ce qui pourrait être le premier symptôme du coronavirus

Des problèmes digestifs comme la diarrhée pourraient être le premier signe du coronavirus pour de nombreux patients, selon une nouvelle étude.

Selon une étude publiée mercredi dans l’American Journal of Gastroenterology, près de la moitié des patients infectés par le virus admis à l’hôpital dans la province chinoise centrale du Hubei, où l’épidémie s’est produite, se plaignaient de problèmes digestifs.

Les chercheurs ont constaté que près de la moitié – 48,5% – des 204 patients de l’étude ont déclaré que leur «plainte principale» était des problèmes digestifs, tels que la diarrhée, des vomissements et des douleurs abdominales.

Certains de ces cas – 7% – n’ont même signalé aucun problème respiratoire, ce qui a été l’un des symptômes les plus courants associés au virus contagieux, selon les chercheurs.

Les patients ont également attendu en moyenne deux jours de plus pour rechercher un traitement dès le début du virus que ceux sans symptômes digestifs, selon le rapport.

Les chercheurs ont déclaré que les nouvelles découvertes avaient des implications importantes pour les médecins dans la détection du virus.

Avec un diagnostic plus précoce, les médecins peuvent accélérer la mise en quarantaine de ces patients, contribuant ainsi à ralentir la propagation de la pandémie.

“Les cliniciens doivent reconnaître que les symptômes digestifs, tels que la diarrhée, peuvent être une caractéristique de présentation de COVID-19”, ont conclu les chercheurs, ajoutant que les médecins ne devaient pas “attendre l’apparition de symptômes respiratoires”.

Source ; NYPOST