Disparue il y a deux ans, une femme de 46 ans retrouvée vivante en pleine mer

Disparue il y a deux ans, une femme de 46 ans retrouvée vivante en pleine mer

C’est une miraculée. Ne donnant plus aucun signe de vie à ses proches depuis deux ans, Angelica Gaitan, Colombienne de 46 ans, a été retrouvée par des pêcheurs vivante, flottant dans la mer grâce à un gilet de sauvetage. Son histoire est à peine croyable.

La quadragénaire a été retrouvée à environ 2 kilomètres de la ville de Puerto Colombia, presque inconsciente en état d’hypothermie avancé. «C’est une nouvelle naissance, Dieu ne voulait pas que je meure», a-t-elle lancé une fois sur le bateau venu à son secours. 

Après son hospitalisation, elle a offert un témoignage effrayant, expliquant avoir été battue et violée pendant vingt ans par son ex-époux. «Cet homme m’a peu à peu éloigné de mon cercle familial», dit-elle. Angelica avait été contrainte récemment de quitter le refuge dans lequel elle avait été hebergée.

Livrée à elle-même, la quadragénaire avait décidé de mettre fin à sa vie en se jetant à l’eau, dans laquelle elle a passé huit heures seule parfois entourée de requins selon elle. «J’espérais que ce cauchemar allait prendre fin», affirme-t-elle. Sa famille explique l’a avoir vue pour la dernière fois en 2018 lors de son départ en Equateur pour vivre avec son frère.

Le pêcheur auteur de ce sauvetage miraculeux, raconte pour sa part qu’il n’aurait jamais dû naviguer le jour où il est tombé sur Angelica. En effet, une panne de moteur survenue la veille l’avait poussé à reporter au lendemain sa partie de pêche.