Évitez la chloroquine si vous avez l’un de ces problèmes de santé

Évitez la chloroquine si vous avez l’un de ces problèmes de santé

La chloroquine et l’hydroxychloroquine font l’objet d’un débat à l’échelle mondiale depuis plus d’un mois. Ainsi, le professeur Didier Raoult, directeur de l’Institut hospitalo-universitaire Méditerranée Infection, affirme que la chloroquine, et en particulier l’hydroxychloroquine associée à l’azithromycine, est une piste prometteuse contre le Covid-19.

Définition : c’est quoi la chloroquine ?

La chloroquine est un médicament indiqué dans le traitement et la prévention du paludisme (malaria) mais aussi en rhumatologie et en dermatologie pour traiter la polyarthrite rhumatoïde et certains lupus.

Elle existe sous forme de comprimés et s’administre par voie orale. La chloroquine est commercialisée seule sous le nom de Nivaquine® et en association avec du Proguanil chlorhydrate sous le nom de Savarine®. La chloroquine a été découverte en 1934 par des chercheurs allemands. 

Et l’hydroxychloroquine ?

L’hydroxychloroquine est une molécule dérivée de la chloroquine dont la structure est chimiquement proche, les propriétés sont  communes mais l’hydroxychloroquine ne possède pas d’indication dans le traitement du paludisme en France. Elle est utilisée depuis de nombreuses années dans le traitement de certaines pathologies auto-immunes sous le nom de Plaquenil®.

Ce médicament est indiqué chez les personnes atteintes de polyarthrite rhumatoïde et de lupus érythémateux. On l’utilise aussi pour prévenir les allergies provoquées par le soleil (lucites). Il s’administre par voie orale et se présente sous forme de comprimé à prendre à la fin des repas. La posologie et la durée du traitement varient en fonction des troubles présentés.

Un médicament à éviter?

Selon le docteur Sandra, ces produits sont fortement déconseillés en cas de maladies cardiaques, d’épilepsie, de diabète, de maladie de Parkinson, de troubles du taux sanguin de potassium ou de calcium, et de porphyrie. Ils sont aussi à éviter pendant la grossesse et en cas d’association avec d’autres médicaments, dont les très courants citalopram et escitalopram, des antidépresseurs.

Enfin, parmi les effets indésirables, Le Point nomme les troubles ophtalmologiques, cardiaques, neuropsychiatriques, gastro-intestinaux, hépatobiliaires, hématologiques et dermatologiques. L’azithromycine est elle-même cardiotoxique.

Les bénéfices la chloroquine et l’hydroxychloroquine étant inconnus pour l’heure et les risques avérés, les centres de pharmacovigilance appellent les médecins et le public à ne pas les utiliser contre le Covid-19. Ils demandent également aux spécialistes hospitaliers qui les testent de procéder à un électrocardiogramme sur leurs patients avant l’instauration du traitement, puis 3-4 heures après, puis deux fois par semaine.