La Chine revendique désormais le territoire du Bhoutan, Thimphu contre la décision de Pékin

La Chine revendique désormais le territoire du Bhoutan, Thimphu contre la décision de Pékin

Dans une nouvelle décision de revendiquer de nouvelles terres au Bhoutan, la Chine, lors de la 58e réunion du Conseil du Fonds pour l’environnement mondial, a tenté de “s’opposer” au financement d’un projet pour le sanctuaire de la faune de Sakteng situé au Bhoutan en disant qu’il s’agissait d’un territoire “contesté”.

En réalité, il n’y a jamais eu de contestation sur la position du sanctuaire dans le passé, bien que la frontière entre le Bhoutan et la Chine reste à définir.

Le Bhoutan a envoyé une note forte au représentant qui s’occupait du Bhoutan. La note disait: “Le sanctuaire de faune de Sakteng est un territoire intégral et souverain du Bhoutan.”

Ce qui est intéressant, c’est que ce sanctuaire de la faune n’a jamais fait partie d’un financement mondial.La première fois qu’il a été présenté comme un projet sur la plate-forme internationale, la Chine l’a saisie comme une opportunité de revendiquer la terre.

Bien que des objections aient été soulevées et que la Chine se soit opposée à cette décision, le projet a été approuvé par la majorité des membres du conseil et trouve de la place dans le résumé final.

“Global, Bhoutan, Malaisie, Nigéria, Pakistan, Afrique du Sud: FEM-7 Global Wildlife Programme – Addendum, Banque mondiale, PNUD / UICN / PNUE (Financement du programme FEM: 16 922 937 $) (ID FEM: 1056134)”

Alors que la Chine avait un représentant, le Bhoutan n’avait pas de représentant direct et était représenté par un officier indien de l’IAS, Aparna Subramani, de la Banque mondiale, responsable du Bangladesh, du Bhoutan, de l’Inde, des Maldives, du Népal et du Sri Lanka.

Le 2 juin, lors de la discussion sur le projet, Zhongjing Wang, membre du Conseil chinois, directeur adjoint, Département de la coopération économique et financière internationale, Chine; a fait objection au projet au Bhoutan en demandant qu’il soit officiellement noté et dûment attesté dans la note de bas de page.