L’ONU appelle les États à libérer les détenus pour empêcher une Flambée de coronavirus en prison

L’ONU appelle les États à libérer les détenus pour empêcher une Flambée de coronavirus en prison

La Haut-Commissaire aux droits de l’Homme de l’ONU Michelle Bachelet a appelé à la libération urgente de détenus à travers le monde pour éviter que la pandémie de Covid-19 ne fasse des “ravages” dans les prisons souvent surpeuplées.

Alors que la pandémie de coronavirus ne cesse de progresser, la Haut-Commissaire aux droits de l’Homme de l’ONU Michelle Bachelet a appelé mercredi 25 mars à la libération urgente de détenus à travers le monde pour éviter que le virus ne fasse des “ravages” dans les prisons.

La Haut-Commissaire exhorte “les gouvernements et les autorités compétentes à travailler rapidement pour réduire le nombre de personnes en détention”, en libérant par exemple “les détenus les plus âgés et ceux malades, ainsi que les délinquants présentant un risque faible”.