France : Mort cérébrale d’un conducteur battu à cause du port de masque

France : Mort cérébrale d’un conducteur battu à cause du port de masque

Un chauffeur de bus du sud-ouest de la France a été mort cérébralement après avoir été attaqué par des passagers qui refusaient de porter des masques.

Le chauffeur de Bayonne avait refusé d’autoriser plusieurs personnes – qui n’avaient ni billet ni masque – à monter dans le bus dimanche soir, a indiqué une source policière à l’agence de presse AFP.

L’homme, la cinquantaine, a été gravement blessé à la tête après avoir été frappé. Cinq personnes ont été arrêtées. Les masques faciaux sont obligatoires dans les transports publics en France.

Des sources syndicales ont déclaré à la radio locale de France Bleu que le conducteur avait tenté d’empêcher le groupe d’amener un chien à bord du bus. Le maire de Bayonne a condamné “l’acte barbare”, a ajouté la station.

Les services d’autobus régionaux ont été gravement perturbés car les conducteurs refusent de travailler à la suite de l’incident.