Un homme prétend avoir été blessé par Chicken McNugget et poursuit McDonald’s pour $1,1 million en dommages-intérêts

Un homme prétend avoir été blessé par Chicken McNugget et poursuit McDonald’s pour $1,1 million en dommages-intérêts

Après avoir prétendu s’être cassé la dent sur un os surprise niché dans un Chicken McNugget, un homme de Palm Beach, en Floride, poursuit McDonald’s.

Alexei Stolfat et sa femme avaient commandé la nourriture fatidique via Uber Eats en mai quand il a consommé sans méfiance un os d’un peu moins d’un pouce de long. Stolfat a ensuite souffert de «douleurs à la mâchoire insupportables» accompagnées de maux de dents et de maux de tête pendant plusieurs jours. Il a pris des photos du criminel croustillant, ainsi que de l’os qui lui avait causé tant d’inconfort, les partageant comme preuve.

Stolfat s’est ensuite rendu chez le dentiste où on lui a dit que sa dent avait été fissurée à deux endroits. Une extraction dentaire, une chirurgie du canal radiculaire et des implants dentaires étaient alors nécessaires pour résoudre le problème.

Le Sun Sentinel rapporte que Stolfat demande actuellement plus de 1,1 million de dollars de dommages-intérêts, ainsi qu’un rappel de tous les Chicken McNuggets. Bien qu’il ne soit pas un avocat agréé, il a intenté une action en justice et a l’intention de se représenter lui-même sur la base de l’expérience de travail juridique qu’il a acquise dans son pays d’origine, l’Estonie.

S’il gagne la cause contre McDonald’s, il promet de donner 1 million de dollars à une fondation caritative. Le reste, il le gardera pour les frais dentaires, ainsi que pour la compensation de la détresse mentale et émotionnelle.

“Je ne cherche pas à être célèbre dans ce cas ou quelque chose comme ça”, a expliqué Stolfat à AUJOURD’HUI. «Je veux aider d’autres personnes, les protéger et leur dire de faire attention aux McNuggets.»

L’un des éléments énumérés dans la plainte fédérale déposée le 14 septembre était que, puisque le géant de la restauration rapide prétend que les McNuggets sont fabriqués à partir de poulet «désossé», il ne devrait jamais y avoir d’os. McDonald a exprimé à AUJOURD’HUI qu’il prenait ces allégations très au sérieux et enquêtait plus avant sur la question.