Un prêtre italien décède du coronavirus après avoir donné son respirateur à un patient plus jeune qu’il ne connaissait pas

Un prêtre italien décède du coronavirus après avoir donné son respirateur à un patient plus jeune qu’il ne connaissait pas

Un prêtre italien qui a contracté un coronavirus est décédé après avoir donné son respirateur à un patient plus jeune qui luttait lui aussi contre la maladie.

Frère Don Giuseppe Berardelli, 72 ans, était le prêtre de la paroisse de Casnigo, un petit village à seulement 60 kilometres au nord-est de Milan. Il est décédé à l’hôpital de Lovere, Bergame, l’une des régions les plus touchées d’Italie.

Selon l’hôpital, il a refusé d’utiliser un respirateur que ses paroissiens lui avaient acheté et l’a plutôt donné à un patient plus jeune qu’il ne connaissait pas.

Dans une nécrologie sur Araberara, un site d’information italien, un travailleur de la santé a déclaré: “C’était un prêtre qui écoutait tout le monde, il savait écouter, celui qui se tournait vers lui savait qu’il pouvait compter sur son aide.”

Clara Poli, qui avait été maire de Fiorano pendant quelques années, a décrit le prêtre comme une “grande personne”.

Elle a déclaré au journal: “Je me souviens de lui sur sa vieille moto Guzzi, il aimait sa moto, et quand on le voyait passer, il était toujours gai et plein d’enthousiasme, il a donné la paix et la joie à nos communautés.

“Il ne nous laisse pas seuls, de là-haut il veille sur nous et continue de courir à travers les nuages avec sa moto, qui sait combien de projets il fait là-haut, aussi pour nous.”

Aucun enterrement n’a été organisé pour le frère Berardelli car Bergame est l’une des régions les plus touchées au monde. Au lieu de cela, les gens se sont tenus sur leur balcon à midi après sa mort et l’ont applaudi.