Une foule en colère noie une femme de 83 ans soupçonnée d’être une sorcière

Une foule en colère noie une femme de 83 ans soupçonnée d’être une sorcière

Une Sud-Africaine de 83 ans identifiée comme Nosayinethi Manundu aurait été jetée dans un tambour d’eau par une foule du Cap oriental il y a quelques jours, après avoir été accusée d’être une sorcière.

La famille du défunt a déclaré à Sowetan qu’un groupe de villageois arrivés au domicile de Nosayinethi Manundu l’avait accusée de sorcellerie et était responsable de la mort de son parent au village de Majuba à Sterkspruit.

L’homme qu’elle a été accusé d’avoir tué par sorcellerie est Samkelo Manundu, 23 ans, décédé à Franschoek, dans le Cap occidental, où il a été poignardé à mort.

La femme de 83 ans a été saisie, battue, brûlée et forcée dans un bidon de 150 litres rempli d’eau. Un parent de 38 ans a déclaré:

“Après l’incident, nous ne faisons plus confiance à personne car nous recevons des appels menaçants. J’ai du mal à dormir la nuit car j’entends encore ma grand-mère crier et implorer sa vie.”