Poutine signe une loi lui permettant de rester au pouvoir jusqu’en 2036

Poutine signe une loi lui permettant de rester au pouvoir jusqu’en 2036

Le président russe Vladimir Poutine a approuvé lundi une législation lui permettant de rester en fonction pendant deux mandats supplémentaires de six ans, se donnant la possibilité de rester au pouvoir jusqu’en 2036.

Le dirigeant russe de 68 ans, qui est déjà au pouvoir depuis plus de deux décennies, a approuvé le projet de loi lundi, selon une copie publiée sur le portail d’informations juridiques du gouvernement.

Poutine a proposé le changement l’année dernière dans le cadre de réformes constitutionnelles que les Russes ont massivement soutenues lors d’un vote en juillet. Les législateurs ont approuvé le nouveau projet de loi le mois dernier. La législation permettra à Poutine de se présenter à nouveau aux élections présidentielles après l’expiration de son mandat actuel et de son deuxième mandat consécutif en 2024.

Poutine a été élu pour la première fois président en 2000 et a servi deux mandats consécutifs de quatre ans. Son allié Dmitri Medvedev a pris sa place en 2008, ce que les critiques ont vu comme un moyen de contourner la limite de la Russie à deux mandats consécutifs pour les présidents.

Pendant son mandat, Medvedev a approuvé une loi prolongeant les mandats à six ans à compter du prochain président. Poutine est ensuite retourné au Kremlin en 2012, remportant sa réélection en 2018.

Les opposants au Kremlin ont critiqué la législation lui permettant de briguer deux mandats supplémentaires, la qualifiant de prétexte pour permettre à Poutine de devenir «président à vie».