Trump s’en vas de la maison blanche avec les codes de l’arsenal nucléaire américain

Trump s’en vas de la maison blanche avec les codes de l’arsenal nucléaire américain

Le refus de Donald Trump de participer à l’investiture de Joe Biden aura entraîné plusieurs procédures inédites. Parmi celles-ci, la transmission des codes nucléaires au nouveau président des Etats-Unis.

En effet, depuis que l’armée américaine est entrée en possession de l’arme atomique, tous les nouveaux chefs d’Etat du pays se sont vu donner les codes de manière discrète juste après le serment au Capitole.

Ce 20 janvier, la valise présidentielle permettant le lancement des missiles et transporté par un aide militaire était dans l’avion à destination de la Floride avec Donald Trump. Celui-ci s’étant envolé avant le serment de Joe Biden, il était toujours en charge des codes inscrits sur une petite carte en plastique. 

N’ayant pas le temps de rapatrier la valise du républicain, surnommée «football», un autre aide militaire, transportant une autre valise et une autre carte plastifiée avec les codes, était au Capitole, prêt à suivre Joe Biden à la fin de la cérémonie.

En Floride, à midi pile, heure de la fin du mandat du républicain , la «football» de Donald Trump s’est désactivée d’elle-même. 

Malgré le caractère inédit de la transmission des codes, l’armée n’a pas été contrainte de construire une nouvelle valise nucléaire. En effet, en plus de celle qui suit le président, une autre est disponible dans le bureau du vice-président s’il arrivait quelque chose au chef d’Etat, et une autre de réserve est disponible. 

Dan la même rubrique