Donald Trump fomente une rébellion pour renverser le président Joe Biden ?

Donald Trump fomente une rébellion pour renverser le président Joe Biden ?

Trump n’a pas encore terminé avec les élections américaines et d’après sa récente déclaration, on pourrait croire qu’il est prêt pour quelque chose de vraiment sérieux

“Je continuerai à me battre, … malgré tous les crimes électoraux qui ont été commis contre moi. Nous gagnerons!” dit Trump.

Il a utilisé le mot ”Nous Gagnerons” à quoi pourrait-il faire référence par nous gagnerons ? Trump a un groupe de partisans armés appelés les Proud boys qui ont montré des signes de volonté de défendre l’ex président quoi qu’il arrive. Donald Trump se préparerait-il à un coup d’État pour renverser Biden ??

L’ancien président Donald Trump dans un communiqué a critiqué lundi la Cour suprême pour une décision qui a ouvert la porte au procureur du district de Manhattan pour obtenir ses déclarations d’impôt et autres dossiers financiers.

“La Cour suprême n’aurait jamais dû laisser cela se produire, mais elle l’a fait”, a déclaré Trump. “C’est quelque chose qui n’est jamais arrivé à un président auparavant. La déclaration de Trump a décrit la décision de la Cour suprême comme une «persécution politique».

L’ancien président dans sa déclaration de lundi a réitéré avoir remporté les élections de 2020. Les allégations de Trump selon lesquelles l’élection lui aurait été volée étaient au centre d’une violente insurrection au Capitole américain le 6 janvier, qui a conduit à sa deuxième destitution.

Bien que Trump ait récemment été acquitté lors du procès de destitution du Sénat pour son rôle dans la provocation de l’attaque du Capitole, il fait toujours face à d’importants problèmes juridiques – y compris l’enquête de Vance.

L’effort de Trump pour renverser le résultat des élections, qui à un moment donné impliquait de faire pression sur le haut responsable des élections géorgiennes pour qu’il “trouve” environ 12 000 voix pour annuler la victoire de Biden, lui a également posé des problèmes juridiques. Les procureurs du comté de Fulton, en Géorgie, ont annoncé le 10 février qu’ils ouvraient une enquête pénale sur la campagne de pression électorale de Trump.

De plus, il est possible que la vaste enquête fédérale sur l’attaque du Capitole puisse entraîner de graves problèmes juridiques pour Trump, étant donné qu’il a provoqué l’insurrection fatale.

NB : Photo d’illustration