Le nouveau Premier ministre ivoirien Patrick Achi entre la vie et la mort à l’hôpital en France

Le nouveau Premier ministre ivoirien Patrick Achi entre la vie et la mort à l’hôpital en France

Le Premier ministre ivoirien Patrick Achi a été admis à l’hôpital de Paris pour des tests médicaux, selon les rapports.

Agé de 65 ans, proche collaborateur du président Alassane Ouattara, a été nommé Premier ministre en mars à la suite du décès du deuxième Premier ministre du pays en moins de huit mois.

Deux sources proches d’Achi ont déclaré à l’agence de presse Reuters qu’il était soigné pour une «fatigue intense» subie depuis sa nomination en mars. Achi a remplacé Hamed Bakayoko, décédé d’un cancer à 56 ans. Bakayoko avait remplacé Amadou Gon Coulibaly, décédé des suites de problèmes cardiaques en juillet 2020.

Il n’y a eu aucun commentaire immédiat de la part du gouvernement.

Dans les cas de Gon Coulibaly et de Bakayoko, des sources gouvernementales ont déclaré aux journalistes dans les semaines précédant leur décès qu’ils souffraient de fatigue.

Achi est considéré comme un successeur potentiel de Ouattara, qui a été réélu pour un troisième mandat en octobre 2020. Ouattara avait désigné Gon Coulibaly comme candidat du parti au pouvoir, mais a décidé de se présenter après la mort de Gon Coulibaly.

Achi est une figure clé dans les discussions visant à résoudre un important déficit de production d’électricité qui a mis à rude épreuve les approvisionnements en électricité dans les zones urbaines pendant plusieurs semaines.

Il s’est rendu en France pour des raisons de santé la semaine dernière mais est parti prématurément pour participer aux discussions sur les problèmes d’électricité, ont indiqué les sources. Il est ensuite rentré à Paris mardi, annulant une visite des barrages hydroélectriques.

Achi passera des examens de routine à Paris et se reposera pendant plusieurs jours avant de retourner en Côte d’Ivoire, ont indiqué les sources.

Dan la même rubrique