Les propriétaires des Tesla en Norvège ont arrêté leur grève de la faim parce qu’ils avaient faim

Vingt propriétaires norvégiens mécontents de Tesla, qui ont entamé une grève de la faim à cause des défauts de leurs voitures électriques, ont déjà arrêté leur manifestation en 24 heures.

Le groupe norvégien a entamé sa grève de la faim peu de temps avant l’arrivée du PDG de Tesla, Elon Musk, à Oslo pour une conférence sur l’énergie. Les propriétaires de Tesla ont exigé une action après avoir trouvé une série de défauts dans leurs véhicules qui n’avaient pas été correctement résolus. Certains propriétaires déclarent avoir un service client médiocre et d’autres affirment qu’ils ne reçoivent jamais de rappel quand on leur a promis.

“Beaucoup de problèmes avec Teslas”

La plupart des plaintes des propriétaires ne sont pas vraiment nouvelles. Certains des problèmes notés incluent la mauvaise qualité de la peinture, la rouille, les pompes à chaleur défaillantes, les poignées de porte coincées dans les écrans d’infodivertissement froids et jaunissants. Des problèmes d’éclairage de la voiture, des sièges déformés, une accumulation d’eau dans le coffre, des garnitures lâches et une puissance réduite font également partie des plaintes.

Outre les défauts des voitures, la protestation concernait principalement le service client de l’entreprise. Les propriétaires disent qu’ils sont en attente pendant une durée excessive avant de pouvoir parler à qui que ce soit de Tesla et qu’ils ne reçoivent jamais de rappel, bien qu’ils soient promis. Les propriétaires norvégiens pensaient que s’ils pouvaient porter la question à l’attention du PDG de Tesla, Elon Musk, tout serait résolu.

Elon Musk n’a pas ouvertement répondu à l’action.

Quand la nouvelle est arrivée sur les réseaux sociaux. Seize des vingt conducteurs de Tesla n’ont même pas tenu une journée de grève de la faim. La Norvège compte 5,4 millions d’habitants et possède le pourcentage le plus élevé de voitures électriques, Tesla étant le leader absolu.