L’Ukraine obtient Starstreak HVM – Mach 4, munitions à faisceau laser

La Grande-Bretagne fournira à l’armée ukrainienne le missile sol-air à courte portée le plus rapide, qui permettra une meilleure résistance aux attaques aériennes des avions russes, a appris 24jours.com, citant des informations de médias britanniques et américains.

Le secrétaire à la Défense, Ben Wallace, a confirmé la nouvelle hier, 9 mars, après avoir parlé aux législateurs britanniques. Selon Wallace, le gouvernement de Boris Johnson a d’abord enquêté sur la possibilité de livrer ces armes, qui sont fabriquées en Grande-Bretagne. Cependant, Wallace a confirmé plus tard que la décision avait été prise et que l’Ukraine recevrait les MANPADS Starstreak.

Wallace pense que Starstreak donnera à la défense ukrainienne une plus grande opportunité de contrer les frappes aériennes russes des avions de combat, des hélicoptères et des drones. Selon le ministre, il reste cependant un problème à résoudre et il s’agit de la formation du personnel à la manipulation de ces MANPADS.

Voici la vidéo de l’arme en action MANPADS Starstreak.

Fournitures britanniques

Outre Starstreak, qui doit être livré, Londres a déjà effectué plusieurs livraisons à Kiev. Defence News rapporte que peu de temps avant que la Russie ne déclare la guerre et n’envahisse l’Ukraine, des avions de transport militaire de la Royal Air Force ont livré des armes antichars légères de nouvelle génération [NLAW].

Selon les premières informations, la Grande-Bretagne aurait dû livrer au moins 2 000 NLAW à l’Ukraine, mais après la déclaration de Wallace, il est devenu clair que le nombre est exactement de 3 615 missiles de ce type. Wallace a confirmé que les fournitures provenaient des réserves militaires du royaume et ne violaient pas la quantité d’armes maintenue de manière optimale pour assurer la sécurité de la Grande-Bretagne.

MANPADS Starstreak

Starstreak est un système britannique de défense aérienne portable à courte portée [MANPADS], qui est un produit de Thales Air Defence. Le système a commencé sa production en 1997 jusqu’à aujourd’hui et est en service dans plusieurs pays, qui sont : la Grande-Bretagne, l’Afrique du Sud, la Thaïlande, l’Indonésie, la Malaisie.

Les missiles du système sont appelés “fléchettes” – Trois sous-munitions explosives. Une fois que le soldat a ciblé la cible à l’aide du dispositif électro-optique, il produit un tir qui active trois étapes de fonctionnement. Le premier étage entraîne un moteur qui lance la fusée depuis le tube de lancement, mettant ainsi fin à son activité. La deuxième étape suit, dans laquelle un propulseur est activé, ce qui permet à la fusée d’atteindre une vitesse de Mach 4. Lorsque la deuxième étape est terminée, la troisième est activée, ce qui libère trois sous-munitions de fléchettes.

The darts do not home in laser energy reflected from the target but instead, the aiming unit projects two laser beams which paint a two-dimensional matrix upon the target. The lasers are modulated and by examining these modulations the sub-ammunition’s sensor can determine the dart’s location within the matrix. The dart is then steered to keep it in the center of the matrix.

The sub-munitions steer by briefly decelerating the rotating fore-body with a clutch. The front wings then steer the missile in the appropriate direction. The three sub-munitions fly in a formation about 1.5 meters in radius and have enough kinetic energy to maneuver to meet a target evading at 9 g at 7,000 meters.