Poutine n’assistera pas aux funérailles de la reine Elizabeth II, selon le Kremlin

La présence personnelle du président russe Vladimir Poutine aux funérailles de la reine Elizabeth II de Grande-Bretagne n’est pas à l’ordre du jour, a déclaré vendredi le porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov.

“Non, nous n’envisageons pas une telle option”, a déclaré Peskov lors d’un point de presse.

Le porte-parole a déclaré qu’il ne croyait pas que la reine Elizabeth II ait une place particulière dans le cœur des Russes. Cependant, il a souligné qu’elle était respectée en Russie pour ses qualités personnelles.

“Elle a été traitée avec beaucoup de respect en Russie, comme dans le reste du monde, pour sa sagesse et pour son autorité mondiale. De telles qualités manquent aujourd’hui sur la scène internationale”, a-t-il expliqué.

Peskov est resté discret quant à savoir qui représenterait la Russie lors de la cérémonie funéraire de la reine Elizabeth II, affirmant que le protocole de la cérémonie n’avait toujours pas été publié.

“La pratique du protocole n’a pas encore été annoncée”, a-t-il poursuivi. “Est-ce que quelqu’un sera autorisé à assister aux funérailles et comment elles seront organisées. Cela devrait être annoncé par la Cour royale ou les autorités britanniques. Il n’y a pas encore eu d’annonce de ce genre”, a noté Peskov.

La reine Elizabeth II de Grande-Bretagne, le monarque le plus ancien au monde, est décédée à l’âge de 96 ans au château de Balmoral en Écosse jeudi après-midi. Charles, 73 ans, prince de Galles – le fils aîné de feu la reine Elizabeth II – est devenu le nouveau roi du Royaume-Uni. Il régnera officiellement sous le titre de Sa Majesté le Roi Charles III. Les funérailles de la reine auront lieu 10 jours après sa mort.