Regardez les troupes russes sauter à travers … les cerceaux enflammés

Regardez les troupes russes sauter à travers … les cerceaux enflammés

Les troupes des forces spéciales russes, qui se rendaient en Ouzbékistan, ont probablement obtenu plus que ce qu’elles avaient négocié lorsqu’elles se sont présentées pour leurs exercices militaires.

Exemple concret : les troupes de Spetsnaz ont dû faire un parcours d’obstacles avec leurs collègues ouzbeks, dont une section en feu. Les cerceaux enflammés (cercles de feu brûlants, si vous voulez) et d’autres obstacles sont des tâches d’entraînement notoirement courantes dans les pays autoritaires.

Le ministère russe de la Défense a publié la vidéo d’une minute sur sa chaîne YouTube :

La description de la vidéo se lit comme suit :

Des militaires des forces armées de la Fédération de Russie et de la République d’Ouzbékistan ont commencé à coordonner les combats pour effectuer des tâches d’entraînement au combat dans la chaîne de montagnes Termez, dans la région de Surkhandarya.

Les unités des forces spéciales des deux pays ont effectué une marche de 15 kilomètres, franchissant une barrière antipersonnel, un fossé avec de l’eau, un mur détruit et un tunnel.

La Russie compte environ 17 000 Spetsnaz, ou « désignation spéciale », des troupes réparties en 14 brigades terrestres et navales. La majorité des troupes de Spetsnaz sont des fantassins légers hautement entraînés, le long des lignes des Rangers de l’armée américaine (bien que les troupes de la 346e brigade auraient une formation similaire à celle de la Delta Force ou de la Seal Team Six). Les troupes de cet exercice proviennent peut-être de l’une des trois brigades Spetsnaz basées dans le Caucase voisin, ou de la 3e brigade des gardes Spetsnaz à Togliatti.

Dan la même rubrique