Un camerounais confirme que gassama a été acheté par Samuel Eto’o

Selon le journaliste algérien Aref Mashakra, le président de la Fédération camerounaise de football Samuel Eto’o a corrompu l’arbitre gambien Papa Bakary Gassama en lui versant une somme de 100 000 euros. Il soutient que la rencontre de l’ancien capitaine des Lions Indomptables du Cameroun avec l’arbitre gambien a eu lieu à Paris.

Il contredit donc certains de ses confrères algériens qui évoquent une rencontre dans un hôtel en Algérie et une somme de 40 000 euros. Qui doit-on alors croire puisque la fabrication des fake bat les records depuis la qualification du Cameroun sur la pelouse de Blida. Mais jusqu’à présent, aucune preuve tangible pour rendre crédibles ces accusations. Lisez la tribune de ce Camerounais qui tourne les accusations contre le Cameroun et Bakary Gassama en dérision :

J’essaie de vous démontrer depuis hier que l’arbitre gambien ayant dirigé le match du Cameroun contre l’Algérie avait été acheté. Sa manière de positionner la défense algérienne sur le but de Toko Ekambi ne vous a pas convaincus, ainsi que la faute du défenseur algérien sur son propre gardien sur le but de Choupo. Je verrai ce que vous allez dire cette fois-ci.

En effet, Gassama, l’arbitre gambien ayant officié le match, a tout fait pour laisser  croire qu’il ne soutenait pas le Cameroun. Comme vous le savez, tous les corrompus comme Gassama font tout pour dissimuler les preuves qui pourraient les inculper.

Gassama n’a pas fait l’exception, car pour nous faire croire qu’il n’avait pas un penchant pour le Cameroun, il a créé un faux compte et sur ce faux compte, il apporte tout son soutien au Cameroun. Ce faux compte sur lequel Gasama apporte son soutien au Cameroun est la preuve qu’il a pris l’argent au Cameroun, car quand on prend de l’argent, on met tout en œuvre pour qu’il n’y ait aucune trace, aucun soupçon.

Or, ici, on constate que le compte de Gassama qui apporte son soutien au Cameroun veut plutôt donner des éléments de preuve. Autant dire que ceux qui soutiennent l’idée de corruption de l’arbitre fabriquent des preuves de ladite corruption. Voilà donc la preuve en image. Discutez encore on voit.

Le but de Choupo contre l’Algérie n’est pas valable: il y avait faute du défenseur algérien sur son propre gardien. Regardez bien l’image et vous constaterez que le gardien algérien est déjà en suspension dans les airs. À cette position, le gardien doit être protégé par l’arbitre. Mais, il va se faire gêner par son propre défenseur sans que l’arbitre ne lève le petit doigt. Voilà comment l’arbitre Gassama a favorisé le Cameroun.

Source : https://www.coupsfrancs.com