Un missile hypersonique «imparable» russes frappent durement l’armée ukrainienne

L’armée de l’air ukrainienne a déclaré lundi que l’armée de l’air russe avait utilisé un missile balistique hypersonique à lancement aérien Kinzhal pour frapper des installations militaires dans la région de Vinnytsia.

“Les caractéristiques tactiques et techniques de ce missile ne permettent pas aux moyens de défense aérienne existant dans les forces armées ukrainiennes de le détecter et de le détruire efficacement”, a écrit le commandement de l’armée de l’air ukrainienne dans un communiqué sur Facebook.

Le missile Kh-47M « Kinzhal » ou « Dagger » peut être conventionnel ou nucléaire. Il a une portée de frappe de plus de 2 000 km.

Le Kremlin affirme que son système de missiles Kinzhal lancé par le MiG-31 est «imparable» par les armes occidentales actuelles.

Les missiles hypersoniques sont des armes conçues pour voler à des vitesses supérieures à cinq fois la vitesse du son, ou Mach 5, soit environ 3 800 mph (6 100 km/h). Leur vitesse et leur capacité à se déplacer vers une cible les rendent extrêmement difficiles à traquer et à abattre.