Un scientifique s’est injecté une étrange bactérie vieille de 3,5 millions d’années dans l’espoir de « prolonger sa vie »

Un scientifique s’est injecté une étrange bactérie vieille de 3,5 millions d’années dans l’espoir de « prolonger sa vie »

Anatoli Brouchkov, un scientifique russe, croyait depuis longtemps à l’existence de l’élixir de vie éternelle, mais il n’a jamais eu la chance de le prouver.

Il vient de découvrir un microbe du pergélisol sibérien qu’il pensait être une preuve suffisante, mais les tests ont pris trop de temps, il a donc décidé de tenter sa chance et de s’injecter la bactérie, espérant que cela suffirait pour le reste du monde. Il était certain que c’était possible parce que le sérum renforçait tous les animaux qui en avaient reçu l’injection.

Selon un article des médias russes, Anatoli Broushkov n’est pas tombé malade après s’être injecté la bactérie au cours des deux dernières années, établissant ainsi qu’elle a des résultats favorables après l’injection.

Les scientifiques ont appelé la bactérie « Bacillus F », et il a été estimé qu’il s’agissait d’un microbe vieux de 3,5 millions d’années qui prolongeait la durée de vie de la plupart des individus.

La bactérie semblait avoir disparu de la surface de la terre jusqu’à ce qu’un vestige soit localisé sous le pergélisol en Sibérie.

Certains pensent que le microbe est mort et que les changements observés sur le corps du scientifique ne sont que la conséquence de l’effet placebo, mais il est catégorique sur le fait que cela fonctionne.

Quelles sont vos pensées?

Vidéo en Anglais:

Dan la même rubrique