Bernard Arnault surpasse Jeff Bezos et devient l’homme le plus riche du monde

Bernard Arnault surpasse Jeff Bezos et devient l’homme le plus riche du monde

Jeff Bezos n’est plus la personne la plus riche de la planète, et cette fois ce n’est pas parce qu’il a physiquement quitté la terre dans une fusée Blue Origin. L’action d’Amazon a chuté de 7,6% vendredi après que la société a annoncé ses résultats du deuxième trimestre jeudi après-midi, économisant 13,9 milliards de dollars sur la fortune de son fondateur en une journée et poussant Bezos derrière le magnat français Bernard Arnault.

Les actions du conglomérat de produits de luxe d’Arnault LVMH ont chuté de 1,4% vendredi, appauvrissant également Arnault de 2,9 milliards de dollars, mais il a tout de même terminé la semaine avec une valeur nette estimée à 192,9 milliards de dollars, 500 millions de dollars devant Bezos. Les deux ont joué à saute-mouton pour la première place fin mai et début juin, mais Bezos avait passé les 50 derniers jours en tant que personne la plus riche du monde, malgré sa brève excursion interstellaire le 20 juillet.

Après qu’Arnault s’est enrichi de plus de 100 milliards de dollars au cours de la première année de la pandémie, le rallye de LVMH s’est stabilisé pendant la majeure partie de l’été. Arnault détient une participation de 47% dans la société, qui a une capitalisation boursière de plus de 400 milliards de dollars. Ses filiales comprennent Louis Vuitton, Moët & Chandon, Christian Dior et Tiffany & Co.

Malgré la baisse des actions, Amazon était loin d’être un échec au deuxième trimestre. L’entreprise a généré 113 milliards de dollars de revenus, soit 27 % de plus qu’à la même période l’an dernier, et 7,8 milliards de dollars de bénéfice net. Mais les actionnaires espéraient que l’embarras des richesses serait encore plus grand, surtout après que les revenus du premier trimestre ont augmenté de 44%. Amazon a déclaré jeudi qu’il prévoyait un chiffre d’affaires du troisième trimestre entre 106 et 112 milliards de dollars, inférieur aux 119 milliards de dollars attendus par les analystes. Le directeur financier d’Amazon, Brian Olsavsky, a attribué le ralentissement au fait que les gens se sentent plus à l’aise de quitter leur domicile pour faire leurs achats et dépenser pour d’autres activités par rapport au printemps et à l’été derniers au cœur de la pandémie.

La baisse d’Amazon a également réduit la valeur nette de l’ex-femme de Bezos, MacKenzie Scott, à environ 56 milliards de dollars, une baisse de 4,6 milliards de dollars vendredi, faisant d’elle la 22e personne la plus riche du monde.

Mis à part Bezos et Scott, la plupart des plus gros perdants milliardaires de la semaine résident en Chine, où les actions ont continué de baisser en raison de la répression technologique en cours dans le pays. Ce mois-ci, les autorités chinoises ont forcé les magasins d’applications à supprimer le géant du transport en commun Didi dans les jours qui ont suivi son introduction en bourse aux États-Unis, ont paralysé les sociétés de tutorat en ligne en les obligeant à s’enregistrer en tant qu’organisations à but non lucratif, ont ordonné aux sociétés de livraison de nourriture de fournir plus de protections à leurs chauffeurs et ont requis le conglomérat technologique Tencent. renoncer aux droits exclusifs de licence sur la musique en ligne.

La fortune du PDG de Tencent, Ma Huateng, a baissé de 4,7 milliards de dollars à 47,5 milliards de dollars cette semaine, les actions de la société ayant chuté de 8,5%. L’indice CSI 300, qui suit la performance des plus grandes actions cotées en Chine, a baissé de 5,5% cette semaine, et l’indice Hang Seng qui suit le marché boursier de Hong Kong a chuté de 5%.

Dan la même rubrique