Biden dit qu’il n’accepte pas les lignes rouges de Poutine sur l’Ukraine

Biden dit qu’il n’accepte pas les lignes rouges de Poutine sur l’Ukraine

“Nous sommes conscients des actions de la Russie depuis longtemps et je m’attends à ce que nous ayons une longue discussion avec Poutine”, a ajouté le président américain.

Le président américain Joe Biden a déclaré qu’il n’acceptait les lignes rouges de personne concernant l’Ukraine.

“Je n’accepte les lignes rouges de personne”, a-t-il déclaré vendredi aux journalistes lorsqu’on lui a demandé de commenter les déclarations selon lesquelles Moscou considère que l’infrastructure de l’OTAN à proximité des frontières russes et le déploiement de systèmes de frappe en Ukraine constituent des lignes rouges.

“Nous sommes conscients des actions de la Russie depuis longtemps et je m’attends à ce que nous ayons une longue discussion avec Poutine”, a ajouté Biden.

La date de la réunion par visioconférence du président russe Vladimir Poutine avec son homologue américain a été fixée à titre préliminaire et sera annoncée après avoir été convenue avec la partie américaine, a déclaré plus tôt l’assistant du Kremlin, Yuri Ouchakov.

Auparavant, l’Occident et l’Ukraine se sont souvent fait l’écho d’une prétendue invasion russe imminente de l’Ukraine. Le porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov, a fustigé ces déclarations comme une escalade de tension vide et sans fondement, soulignant que la Russie ne représentait une menace pour personne. Dans le même temps, l’attaché de presse du Kremlin n’a pas exclu certaines provocations possibles pour justifier de telles affirmations et a averti que les tentatives de résoudre le conflit ukrainien par la force auraient des conséquences extrêmement graves.

Dan la même rubrique