La Russie prévient qu’il y aura la guerre si l’OTAN continue de ….

MOSCOW REGION, RUSSIA – NOVEMBER 11, 2021: A cadet runs an obstacle course during an open practical training session in which they practised reconnaissance skills, responded to simulated accidents at hazardous facilities, and provided camouflage make-up services for strategic sites, at the Moscow Region’s No 282 Joint Force Training Centre for Russian Army Radiological, Chemical and Biological Defence Troops, in the village of Bolshoye Bunkovo. Gavriil Grigorov/TASS Ðîññèÿ. Ìîñêîâñêàÿ îáëàñòü. Êóðñàíò 282-ãî Ìåæâèäîâîãî ðåãèîíàëüíîãî ó÷åáíîãî öåíòðà ðàäèàöèîííîé, õèìè÷åñêèé è áèîëîãè÷åñêîé (ÐÕÁ) çàùèòû íà ïîëîñå ïðåïÿòñòâèé âî âðåìÿ ñäà÷è âûïóñêíûõ ýêçàìåíîâ â äåðåâíå Áîëüøîå Áóíüêîâî.  õîäå ïðàêòè÷åñêèõ çàíÿòèÿõ ïî ñïåöèàëüíîé ïîäãîòîâêå âîåííîñëóæàùèå îòðàáîòàëè äåéñòâèÿ ïî ëèêâèäàöèè ïîñëåäñòâèé àâàðèé íà îïàñíûõ îáúåêòàõ, âåäåíèÿ ðàçâåäêè ìåñòíîñòè è ìàñêèðîâêè ñòðàòåãè÷åñêèõ îáúåêòîâ. Ãàâðèèë Ãðèãîðîâ/ÒÀÑÑ

Sergey Ryabkov a souligné que la Russie chercherait à empêcher ce scénario et était consciente de la nécessité de tenir un dialogue pour éviter de graves implications

La Russie est prête à une réponse militaire si l’OTAN continue d’ignorer les préoccupations de Moscou en matière de sécurité, a déclaré lundi le vice-ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Ryabkov.

“J’ai dit que nous trouverions des formulaires pour répondre, y compris par des moyens militaires et militaro-techniques [si l’OTAN ignore à nouveau les préoccupations de Moscou]”, a déclaré le diplomate russe de haut rang à TASS.

“Je le réaffirme. Nous devrons équilibrer les activités qui nous préoccupent, car elles augmentent les risques, avec nos contre-mesures”, a déclaré Ryabkov.

Le haut diplomate russe a également souligné que la Russie chercherait à empêcher ce scénario et était consciente de la nécessité de tenir un dialogue pour éviter de graves implications.

Le 17 décembre, le ministère russe des Affaires étrangères a publié deux projets de documents russes sur la fourniture de garanties de sécurité juridique par les États-Unis et l’OTAN.

Le président russe Vladimir Poutine avait précédemment appelé l’OTAN à entamer des pourparlers de fond sur des garanties de sécurité fiables à long terme pour la Russie. Il a souligné que la Russie a besoin de garanties juridiquement contraignantes parce que l’Occident n’a pas rempli ses engagements verbaux.

Comme l’a déclaré aux journalistes le porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov, l’assistant du président Yury Ushakov a déclaré au conseiller américain à la sécurité nationale Jake Sullivan que Moscou était prête à entamer immédiatement des discussions sur des projets de documents sur les garanties de sécurité. La Russie sera représentée à ces entretiens par le vice-ministre des Affaires étrangères Sergueï Ryabkov.