Missile hypersonique Américain : le 3e test de l’US Air Force échoue

Missile hypersonique Américain : le 3e test de l’US Air Force échoue

L’US Air Force a effectué un autre test infructueux mercredi 15 décembre de son missile hypersonique AGM-183A ARRW. D’après The War Zone qui a rapporté l’information, c’est la troisième fois que le prototype de missile ne parvient pas à démontrer sa capacité de vol. 

La première tentative avait eu lieu avril de cette année, lorsque le véhicule d’appoint n’a pas pu être lancé, le second avait eu lieu en juillet lorsqu’un problème similaire a entravé le test.

La cause de l’échec du dernier test n’a pas encore été déterminée, a déclaré la direction de l’armement du commandement de la gestion du cycle de vie de l’Air Force, selon The War Zone. Ce que l’on sait, c’est que le missile d’essai ne s’est jamais séparé de l’aile du bombardier B-52H qui le transportait.

« La séquence de lancement a été interrompue avant la sortie avec un problème inconnu. Le missile retournera à l’usine et l’analyse de la télémétrie et des données embarquées commencera immédiatement. Le programme cherchera à reprendre les tests en vol le plus rapidement possible », a déclaré le brigadier général de l’Air Force, le général Heath Collins, responsable du programme du service pour les armes.

D’autres succès

Malgré les problèmes persistants avec le véhicule d’appoint de l’arme hypersonique, le programme AGM-183A a réussi à démontrer plusieurs succès, y compris un test d’ogive réussi en juillet de cette année. La détonation de l’ogive du missile a collecté des données sur la létalité de l’arme unique.

Avant cela, l’armée de l’air a fait la démonstration d’un emploi de chaîne de destruction simulée du capteur au tireur et vice-versa avec l’AGM-183A lors de l’exercice Northern Edge.

Le programme Air-Launched Rapid Response Weapon (ARRW) est un projet de prototypage rapide visant à fournir une capacité d’armes hypersoniques conventionnelles au début des années 2020. Le service avait précédemment déclaré que l’objectif était d’atteindre une capacité opérationnelle précoce avec l’ARRW avant l’exercice 2023.

L’ARRW est conçu pour fournir aux commandants de combat la capacité de détruire des cibles de grande valeur et urgentes. Il étendra également les capacités des systèmes d’armes de précision en permettant des frappes de réponse rapide contre des cibles terrestres fortement défendues.

Source : https://lanouvelletribune.info/2021/12/missile-hypersonique-arrw-le-3e-test-de-lus-air-force-echoue/

Dan la même rubrique