La Russie réduit ses investissements dans les titres du gouvernement américain à 3,8 milliards de dollars

La Russie réduit ses investissements dans les titres du gouvernement américain à 3,8 milliards de dollars

La Russie a réduit ses investissements dans les titres du gouvernement américain de 3,957 milliards de dollars en avril à 3,805 milliards de dollars en mai, a annoncé vendredi le département américain du Trésor.

La part des obligations à long terme en mai s’élevait à 305 millions de dollars. Les obligations à court terme représentaient 3,5 milliards de dollars.

La Russie a commencé à réduire fortement les investissements dans la dette nationale américaine au printemps 2018. Ainsi, en avril, leur niveau est passé de 96 milliards de dollars à 48,7 milliards de dollars et en mai à 14,9 milliards de dollars. En mai de l’année dernière, la Russie a réduit son investissement de 6,85 milliards de dollars à 5,39 milliards de dollars.

Le Japon est resté le plus grand détenteur de titres d’État américains en mai avec un chiffre de 1,26 billion de dollars. La deuxième place avec 1,07 billion de dollars est occupée par la Chine.