La Russie s’engage à étendre ses relations avec la Corée du Nord

La Russie s’est engagée à “étendre [ses] relations bilatérales globales et constructives” avec la Corée du Nord, a déclaré son président Vladimir Poutine.

Dans une lettre envoyée à son homologue Kim Jong un le jour de la libération de Pyongyang, M. Poutine a déclaré que cette décision serait dans l’intérêt des deux pays.

À son tour, M. Kim a déclaré que l’amitié entre les deux nations s’était forgée pendant la Seconde Guerre mondiale avec la victoire sur le Japon.

Il a ajouté que leur “amitié de camaraderie” se renforcerait.

Selon un rapport du média d’État nord-coréen KCNA, M. Poutine a déclaré que l’élargissement des relations bilatérales serait “conforme aux intérêts des deux pays”.

Dans sa lettre, M. Kim a déclaré que l’amitié russo-nord-coréenne “forgée dans la guerre anti-japonaise” avait été “consolidée et développée siècle après siècle”.

Il a ajouté que “la coopération, le soutien et la solidarité stratégiques et tactiques” entre les deux pays “avaient été placés à un niveau supérieur, dans le front commun pour contrecarrer la menace et la provocation militaires des forces hostiles”.

Pyongyang n’a pas identifié les forces hostiles par leur nom, mais le terme a été utilisé à plusieurs reprises par la Corée du Nord pour désigner les États-Unis et leurs alliés.

L’Union soviétique était autrefois un allié majeur de la Corée du Nord, offrant une coopération économique, des échanges culturels et une aide.

Mais la relation a souffert depuis l’effondrement du rideau de fer, pour ne reprendre que progressivement après l’éloignement progressif de la Russie de l’Occident depuis le début des années 2000.

En juillet, la Corée du Nord a été l’un des rares pays à reconnaître officiellement deux États séparatistes soutenus par la Russie dans l’est de l’Ukraine, après que la Russie a signé un décret les déclarant indépendants.

En représailles, l’Ukraine, qui lutte contre une invasion russe de son territoire, a coupé toutes les relations diplomatiques avec Pyongyang.