L’Arabie saoudite arrête un homme en pèlerinage pour la reine Elizabeth 2

La police saoudienne a arrêté cette semaine un Yéménite après avoir annoncé sur les réseaux sociaux son pèlerinage à La Mecque, où il a rendu hommage à la mémoire de la reine Elizabeth II.

Le pèlerin, qui n’a pas été identifié par son nom, avait publié plus tôt cette semaine des images le montrant tenant une bannière honorant la défunte reine depuis l’intérieur de la cour de la Grande Mosquée de La Mecque.

Le clip s’est rapidement propagé en ligne, suscitant l’indignation parmi les musulmans fervents et conduisant à l’arrestation de l’homme lundi pour “violation des règlements et instructions” du lieu saint. Les forces de sécurité l’ont renvoyé devant le procureur pour qu’il soit inculpé.

La Grande Mosquée, l’un des sites les plus sacrés de l’islam, est interdite aux non-musulmans. L’Arabie saoudite interdit également les panneaux et les slogans politiques de la cour sacrée par crainte de heurter les sensibilités islamiques. La reine Elizabeth, décédée la semaine dernière, était à la tête de l’Église d’Angleterre.

“Oumra pour l’âme de la reine Elizabeth II, qu’Allah lui accorde la paix au paradis et l’accepte parmi les justes”, disait la bannière en anglais et en arabe.

Le complexe de marbre blanc et gris de la mosquée est visible derrière l’homme yéménite. La Omra est le petit pèlerinage à La Mecque, qui peut être effectué à tout moment de l’année.