Le Maroc a versé 22 M$ à Israel Aerospace Industries pour des drones kamikazes

Le Maroc a versé 22 M$ à Israel Aerospace Industries pour des drones kamikazes

Deux tranches de versements du Maroc à la firme israélienne figurent sur ses rapports financiers pour le troisième trimestre 2021, soumis la semaine dernière à la Bourse de Tel Aviv. Les paiements correspondent à l’achat de drones « suicide » Harop, assurent des sources informées

Israeli Aerospace Industries (IAI) a perçu 22 millions de dollars cette année dans le cadre d’un accord avec le Maroc, a appris le journal Haaretz qui fait le lien de cette transaction avec les informations indiquant une livraison au royaume de drones kamikazes de type Harop.

Les versements du Maroc à IAI figurent sur les rapports financiers de la firme pour le troisième trimestre 2021, soumis la semaine dernière à la Bourse de Tel Aviv. On y apprend ainsi que la division aéronautique de la société a enregistré des revenus de 12 millions de dollars au troisième trimestre et de 10 millions de dollars au deuxième trimestre.

Des sources proches de ces transactions ont déclaré à Haaretz qu’il s’agissait de nouveaux accords avec le Maroc. En 2019 et 2020, la division avions d’IAI n’avait rien vendu à un pays africain. Rabat et Tel Aviv viennent de signer un accord inédit de coopération militaire lors de la visite du ministre de la Défense Benny Gantz dans le royaume.

UNE COENTREPRISE PRÉVUE AU MAROC

Depuis quelques semaines plusieurs médias ont indiqué qu’Israël avait l’intention de vendre au Maroc ces drones. Israël et le Maroc prévoient même une co-entreprise de fabrication de drones kamikazes au Maroc. Selon nos sources, deux unités de fabrication de drones israéliens sont prévues. Une commission mixte israélo-marocaine sera chargée dans les tous prochains mois d’étudier le projet, en tenant compte des zones dotées des infrastructures nécessaires en matière de logistique et de sécurité. Le périmètre de l’aéropole de Nouaceur est cité.

Le drone IAI Harop est un avion « suicide » sans pilote, de 2,5 mètres de long avec une envergure de trois mètres. Selon divers rapports, l’engin est utilisé par Israël, l’Inde et l’Azerbaïdjan. Le Harop transporte quelque 20 kg d’explosifs et peut rester en vol jusqu’à sept heures, avec une autonomie allant jusqu’à 1 000 kilomètres. Le drone est capable de se verrouiller sur une cible, de plonger et de la détruire.

Durant la guerre entre l’Arménie et l’Azerbaïdjan les drones israéliens Harop ont donné un avantage stratégique aux Azéris – conduisant à la défaite des forces arméniennes. Israël a des intérêts de sécurité avec l’Azerbaïdjan, qui partage une frontière avec l’Iran.

Source ; https://ledesk.ma/2021/11/30/le-maroc-verse-22-m-israel-aerospace-industries-pour-des-drones-kamikazes/

Dan la même rubrique