Un avion de chasse chinois a intercepté un avion de surveillance de l’Australie.

L’Australie a accusé le pilote d’un avion de chasse chinois d’avoir effectué une manœuvre dangereuse à proximité d’un de ses appareils au-dessus de la mer de Chine méridionale.

Il indique que l’avion chinois a lancé des fusées éclairantes et coupé devant l’avion de surveillance australien.

L’avion chinois a ensuite lâché du “chaff” – un dispositif anti-radar qui comprend de petits morceaux d’aluminium qui sont entrés dans le moteur de l’avion australien.

Pékin revendique la majeure partie de la région comme son propre territoire.

L’avion de surveillance maritime P-8 de la Royal Australian Air Force a été intercepté le 26 mai par un avion de chasse chinois J-16, au cours d’une activité de surveillance maritime de routine, a déclaré le Premier ministre australien, Anthony Albanese.

“L’interception a entraîné une manœuvre dangereuse qui a constitué une menace pour la sécurité de l’avion P-8 et de son équipage”, a-t-il déclaré.

Le ministre de la Défense, Richard Marles, a déclaré que l’avion chinois a volé très près de l’avion de la RAAF et a libéré un “paquet de paillettes” contenant les petits morceaux d’aluminium qui ont été ingérés dans le moteur de l’avion australien.

“De toute évidence, c’est très dangereux”, a déclaré M. Marles à la télévision ABC.

Dans un communiqué, le ministère australien de la Défense a déclaré qu’il avait “pendant des décennies entrepris des activités de surveillance maritime dans la région” et “le fait conformément au droit international, en exerçant le droit à la liberté de navigation et de survol dans les eaux et l’espace aérien internationaux”.

Pékin n’a pas commenté l’incident. La Chine y a construit des infrastructures militaires ces dernières années.

Mais les États-Unis, les pays voisins et d’autres, dont l’Australie, contestent sa revendication.

En février, l’Australie a accusé un navire de la marine chinoise d’avoir braqué un laser de qualité militaire sur l’un de ses avions de combat au-dessus de la mer d’Arafura au large du nord de l’Australie.