Un général russe tué dans l’est de l’Ukraine, selon un journaliste d’État russes

Un général russe a été tué dans l’est de l’Ukraine, a déclaré dimanche un journaliste des médias d’État russes, ajoutant à la série de pertes militaires de haut rang subies par Moscou.

Le rapport, publié sur l’application de messagerie Telegram par le journaliste de la télévision d’État Alexander Sladkov, n’a pas précisé quand et où le général de division Roman Kutuzov a été tué.

Il n’y a pas eu de commentaire immédiat du ministère russe de la Défense.

Les forces russes ont intensifié leurs attaques pour capturer Sievierodonetsk, une ville clé de la région ukrainienne du Donbass, que Moscou vise après avoir échoué à prendre la capitale Kyiv au début de la guerre.

La Russie classe déjà les morts militaires comme secrets d’État même en temps de paix et n’a pas mis à jour ses chiffres officiels de victimes en Ukraine depuis le 25 mars, date à laquelle elle a déclaré que 1 351 soldats russes avaient été tués depuis le début de sa campagne militaire le 24 février.

La Russie dit mener une “opération militaire spéciale” destinée à démilitariser l’Ukraine et à la débarrasser des nationalistes qui menacent la population russophone. L’Ukraine et les pays occidentaux rejettent les revendications de la Russie comme prétexte pour envahir.

Le ministère britannique de la Défense a déclaré lundi que la Russie semblait avoir subi des pertes importantes parmi les officiers de rang intermédiaire et subalterne en Ukraine. (Reportage par Reuters; édité par Guy Faulconbridge et Nick Zieminski)