Urgent : la Russie attaque et brouille les systèmes d’un F-35

Urgent : la Russie attaque et brouille les systèmes d’un F-35

Selon les informations, la Russie brouille les systèmes GPS des avions de la Royal Air Force basés à Chypre.

Au moment d’accorder l’indépendance à Chypre, en 1960, le Royaume-Uni négocie et obtient le maintien de deux bases militaires importantes dans le sud de l’île, à savoir celle de Dhekalia pour la Royal Navy et celle d’Akrotiri pour la Royal Air force.

La base d’Akrotiri est la plaque tournante des opérations de Londres intervenant dans la région au nom de la soi-disant lutte nati-Daech et anti-terroriste au sein d’une coalition menée par Washington.

Les opérations de la RAF (la force aérienne de l’armée britannique) dans la région ont récemment été perturbées par le brouillage des signaux de géolocalisation par satellite [GPS] dans les environs d’Akrotiri. C’est ce qu’affirment les quotidiens The Times et The Telegraph, en citant des sources du Renseignement militaire britannique.

Ces dernières ont ainsi confié au premier qu’il y a « régulièrement » des tentatives d’interférer avec les communications par satellite des avions de transport A400M qui venaient de décoller d’Akrotiri.

« Les attaques pourraient empêcher le pilote de savoir où se trouvait l’avion ou dans quelle direction il volait, et pourraient potentiellement faire des victimes. Les deux seuls États hostiles suffisamment proches pour tenter d’étouffer les signaux étaient la Syrie et la Russie. »

 « Pour la défense britannique, il ne fait guère de doute que les forces russes déployées en Syrie en sont les responsables… car ce sont les seules, dans la région, à disposer d’une telle capacité », ajoutent les sources.

Ce n’est pas la première fois que la Russie est accusée de brouiller les signaux GPS, mais une telle reconnaissance par la Défense britannique signifierait que ses avions de combat ont des vulnérabilités.

Les avions en question ainsi affectés « seraient des Typhoon, des F-35B, des A400M et des Voyager » [avion-ravitailleur A330 MRTT], ajoutent les sources.

Le fait que les chasseurs F-35 aient été « visés » par les systèmes de guerre électronique russes, met la Grande-Bretagne dans une très mauvaise position, car la vulnérabilité de ces chasseurs face aux armes russes a été ouvertement reconnue.

 Il est également naïf de croire que l’armée russe lâcherait simplement les avions britanniques sans tester leurs armes invisibles sur eux », l’ont fait remarquer les experts.