Le groupe Wagner recrute des milliers de prisonniers russes pour ses efforts de guerre (Vidéo)

Un patron mercenaire russe a défendu l’idée d’envoyer des prisonniers combattre dans la guerre d’Ukraine après qu’une vidéo l’ait montré en train de recruter dans une prison.

Yevgeny Prigozhin, chef du groupe Wagner, a déclaré que ceux qui ne veulent pas envoyer des condamnés au combat devraient envoyer leurs propres enfants à la place.

Plus tôt, des images divulguées le montraient disant aux détenus qu’ils seraient libérés s’ils servaient six mois avec son groupe. Le groupe Wagner se serait battu en Ukraine depuis 2014.

Dans une déclaration publiée sur les réseaux sociaux après que la vidéo soit devenue virale, M. Prigozhin a déclaré que s’il était en prison, il “rêverait” de rejoindre le groupe Wagner pour “payer ma dette envers la Patrie”.

Il a ajouté un message à ceux qui ne veulent pas que des mercenaires ou des prisonniers se battent. “Ce sont soit des compagnies militaires privées et des prisonniers, soit vos enfants – décidez par vous-même.”

Cependant, la déclaration n’abordait pas explicitement la vidéo ni n’admettait qu’elle était authentique. Le ministère britannique de la Défense a déclaré que le recrutement de prisonniers indiquait que la Russie souffrait d’une pénurie “critique” de troupes d’infanterie de combat.

La vidéo – vérifiée par la BBC – confirmerait les soupçons de longue date selon lesquels la Russie espère augmenter ses troupes en recrutant des prisonniers.

La loi russe n’autorise pas la libération des prisonniers en échange d’un service militaire ou mercenaire, mais M. Prigozhin a déclaré dans la vidéo que “personne ne retourne derrière les barreaux” s’il sert dans le groupe Wagner.

“Si vous purgez six mois, vous êtes libre”, a-t-il déclaré. Mais il a mis en garde les recrues potentielles contre la désertion, ajoutant : “si vous arrivez en Ukraine et décidez que ce n’est pas pour vous, nous vous exécuterons”.

La vidéo semble avoir été prise dans la cour d’exercice de la prison. On ne sait pas qui l’a filmé, ni quand ni comment il est sorti.

La BBC a géolocalisé les images dans une colonie pénitentiaire du centre de la République de Mari El en Russie. Les outils de reconnaissance faciale ont suggéré que le recruteur était M. Prigozhin, et cela a été confirmé séparément par plusieurs sources.

La BBC a précédemment identifié des liens entre le groupe et M. Prigozhin, connu sous le nom de “chef de Poutine” – ainsi appelé parce qu’il est passé de restaurateur et traiteur au Kremlin.

Dans le passé, l’allié de Poutine a nié tout lien avec l’organisation.

Mais dans la vidéo de la prison divulguée, on peut voir l’oligarque dire aux détenus qu’il est un “représentant d’une compagnie de guerre privée”.

“Peut-être avez-vous entendu le nom – Groupe Wagner”, a-t-il demandé au groupe de prisonniers. Le groupe, dont les origines sont obscures, s’est déployé en Ukraine, en Syrie et dans plusieurs conflits africains.