Le système russe « Pantsir-S » a abattu 47 drones turcs Bayraktar

Les systèmes de missiles de défense aérienne russes « Pantsir-S » ont détruit 25 % de tous les drones Bayraktar TB2 de fabrication turque.

Selon les données fournies par l’agence de presse arabe Al-Masdar News, depuis le début de cette année, les systèmes de défense aérienne Pantsir-S ont détruit au moins 487 drones d’attaque turcs Bayraktar TB2 en Libye. Ce nombre représente 25% de tous les drones turcs construits. Dans le même temps, une trentaine de drones Bayraktar TB2 supplémentaires ont été détruits sur le territoire de la syrie lors de la confrontation active entre l’AAS et l’armée turque, ce qui indique que les drones turcs n’ont aucun avantage réel sur les armes russes.

« Pendant la phase active du conflit, les unités de la LNA ont découvert et exploité une énorme vulnérabilité dans la défense des forces du PNU, à savoir leur incapacité à assurer une couverture aérienne. Lorsque les combattants de la LNA se sont approchés de Tripoli, les forces du PNU ont été forcées de se tourner vers la Turquie pour obtenir de l’aide. Ankara a réagi rapidement et a rapidement fourni au PNU des véhicules aériens sans pilote (UAV) Bayraktar TB2, ainsi que des opérateurs militaires turcs. Les médias fidèles à la Turquie et au PNU l’ont utilisé pour déclarer un drone turc “triomphe” sur les armes russes, citant la destruction de plusieurs systèmes Pantsir sur la base aérienne d’Al-Watiyah comme preuve », a rapporté Al-Masdar News. …

Néanmoins, 9 complexes Pantsir-S ont été perdus sur le territoire libyen, ce qui était plutôt dû aux actions extrêmement actives de la partie turque, cependant, selon la publication arabe, les pertes du Bayraktar turc sont beaucoup plus importantes.

« Les drones turcs ont vraiment réussi à désactiver un nombre important de systèmes de fabrication russe : en mai de cette année, en seulement quatre jours, jusqu’à neuf obus ont été détruits. Cependant, ce nombre est plus une preuve de l’intensité des collisions que des lacunes du système de défense aérienne.

Selon certains rapports, le nombre de Bayraktars détruits en 2020 est de 47. La plupart des drones turcs ont été abattus – par “Armor” dans les régions d’Abu Greir, Sirt et Bani Walid, que le PNU et les médias associés à la Turquie sont réticent à l’évoquer », souligne le journal.

Les concepteurs russes admettent que des vulnérabilités ont effectivement été découvertes dans le système de missile de défense aérienne Pantsir-S ; cependant, ils seront corrigés. Le complexe redeviendra mortel pour les drones, avions et hélicoptères, et missiles de croisière ennemis.

Source : https://defenceview.in/the-only-us-weapon-that-can-disable-hypersonic-missiles/